Tabouret de Bois brut

Dans le cadre d’une collaboration avec « Le Crapaud Charmant », artisan à la Piscine-d’en-Face, je vous propose les plans et la réalisation d’un tabouret en bois brut.

Vous pouvez le construire à partir des informations que vous trouverez dans cet article, mais il vous est aussi possible de venir le réaliser au FabLab en vu de le couvrir ensuite au Crapaud Charmant. Une proposition commerciale commune est en cours d’élaboration.

Attention ! Pour des raisons de Covid-19 les ateliers de construction ne peuvent ce faire que sur rendez-vous individuels. Merci de me contacter au préalable.

Approvisionnement

J’ai pu sourcer des planches de pin brut de 2400 * 200 * 25 mm.
Comme il faut plus de 2,8 m linéaire, il faudra prévoir 2 planches.

Il vous faudra aussi une planche de contreplaqué de 81 * 40,5 cm ép. 12 mm et un peu plus d’un 1,2 m de tasseaux de pin en 23 * 12 mm.

Un peu de quincaillerie :

  • Colle bois (blanche) ;
  • Colle polyuréthane (PU) ;
  • ~30 tourillons de ⌀ 10 mm (40 mm de long.), prédécoupés ou en baguette ;
  • ~20 vis à bois 4 x 45 mm ;
  • papier de verre gros grain (40) et plus fin (jusqu’à 120) pour les finitions.

Et des outils :

  • Scie (circulaire de préférence) et à onglet pour les extrémités ;
  • Perceuse avec des forets de ⌀ 10 et 3 mm ;
  • Visseuse, rabot pour les ajustements.

Réalisation

Découpe des côtés

Commencer par former quatre planches de 200 mm de large (pas de découpe) et de 325 mm de long. Tracer à l’équerre les découpes et découper à la scie circulaire à l’aide d’un guide de coupe.

Dimensions des 4 côtés

Défonçage de la feuillure

À la défonceuse, former les feuillures sur toute la longueur du bas des planches. Suivant la fraise disponible, on utilisera le guide parallèle pour limiter la largeur de la feuillure à 12 mm. La profondeur ne dépassera pas la moitié de l’épaisseur de la planche.

Emplacement de la feuillure sur le côté

La feuillure viendra accueillir le fond de la boite de rangement en contreplaqué.

Découpe du fond

On prendra le contreplaqué de 12 mm, pour en sortir un carré de 325 mm de côté qui devra tenir dans les feuillures faites précédemment. Un petit coup de rabot peut être à prévoir.

Assemblage des côtés

Pour assembler en respectant la géométrie, il est recommandé d’utiliser le carré du fond (325 * 325 mm) et d’assembler les bords par dessus.

Ne pas encoller la feuillure, le fond doit rester démontable pour quelques étapes encore.

Mettre de la colle blanche sur les tranches des côtés avant de les assembler par dessus le fond. Quand tous les côtés sont correctement alignés, en haut et en bas, bloquer l’ensemble par des serre-joints. Vérifier le bon équerrage de l’ensemble.

Pré-percer à ⌀ 3 mm, puis placer des vis dans les chants des planches (3 : haut, bas, milieu). Une fois les vis en place et les coulures de colles essuyées, on peut retirer les serre-joints de la caisse.

Dimensions du socle et de sa feuillure

Après retournement de la caisse, assurer la fixation du fond sur les bords au moyen de petites vis ; elles ne serviront qu’à tenir le fond le temps du séchage de la colle des côtés.

Découpe des pieds

Les pieds sont plus complexes et nécessitent plus d’actions, 3 traits de coupe et 3 pré-percages.

Longueur

D’abord couper des planches de 200 mm en longueur de 350 mm, de manière similaire aux cotés.
Si l’on souhaite pouvoir retailler les pieds plus tard, après leur assemblage , il peut être préférable d’ajouter 10 ou 15 mm à cette longueur.

Largeur

Il faut ensuite partager les planches de 200 mm en deux en découpant avec un angle de 45° qui permettra l’assemblage des pieds deux à deux à 90°.

Séparation des deux pieds dans la planche de 200 mm

Il faudra surement réaliser 2 fois cette coupe, une première pour partager en deux la planche et une seconde pour assurer la bonne largeur à la seconde planche biseautée.

Biseau

Attention ! Il faut maintenant découper les biseaux des pieds de manière symétrique deux à deux !

Découpe du biseau du pied

Enfin, il ne reste qu’à tracer et pré-percer les emplacement des vis de fixation, d’après le gabarit suivant :

Emplacement des perçages de pieds

Fixation des pieds

Les pieds sont assemblés deux à deux (symétriques) afin de former des angles à 90°. Cette étape nécessite un peu de précision pour l’alignement des pièces, tout en respectant l’angle. Le collage se fait à la colle blanche.

C’est à cette étape que l’on peut rectifier la longueur des pieds à la scie à onglets pour garantir une longueur identique des deux pièces maintenant rassemblées.

Enfin on peut rapporter les pieds sur la caisse. Là aussi, on prendra soin de l’alignement pour que le tabouret ne soit pas (trop) bancal. Le haut des pieds doit affleurer sur le sommet de la caisse. Encoller à la colle PU cette fois ; elle servira à remplir les espaces entre les planches brutes de la caisse et les pied. Bloquer chaque pied en place, avant de placer les vis temporaires.

Finition / tourillons

Quand la colle PU est sèche, retirer les débordements au cuter.

Retirer les vis et percer à la place des trous de ⌀ 10 mm d’environ et de 30 à 35 mm de profondeur (sans déboucher à l’intérieur de la caisse).

Enfin encoller à la colle blanche les tourillons. Au besoin, utiliser un marteau pour les mettre en place dans les trous. Laisser sécher puis découper les extrémités qui dépassent et enfin poncer.

Couvercle / siège

Dans le reste de contreplaqué, découper un carré de 40 * 40 mm. En plaçant le couvercle sur le dessus du siège, on peut au crayon l’intérieur sur le couvercle et ainsi placer les morceaux de tasseaux qui empêcheront ses mouvements latéraux.
Attention à visser sans coller ces tasseaux car le travail de garniture et de couverture nécessitera l’accès à l’ensemble de la planche pour assurer la fixation des rabats.

Le couvercle

Il est par contre possible de coller le fond de la boîte dans la feuillure puisque nous n’avons plus besoin d’accès pour placer des serre-joints.

Tabouret terminé
Tabouret avec son coussin
Garniture du dessus et photo par Nathalie MONAIN (Le Crapaud Charmant)

Vous pouvez vous asseoir dessus et vous reposer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *